Rejoignez-nous

July 06

L'apéro avec Annamie

https://www.greenparty.ca/fr/statement/2020-01-24/le-parti-vert-du-canada-salue-larr%C3%AAt-historique-rendu-par-la-cour

OTTAWA - En 2019, la Gambie a soumis une requête contre le Myanmar à la CIJ, alléguant des violations de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide et demandant des mesures provisoires pour protéger les 600 000 Rohingyas qui restent au Myanmar. Dans une décision unanime, la CIJ a conclu qu’« il existe un risque réel et imminent » pour le droit des Rohingyas à être protégés contre les actes de génocide. La CIJ a ordonné au Myanmar de prendre toutes les mesures en son pouvoir pour garantir que l'armée du Myanmar ne commette pas, ou ne conspire pas à commettre, de nouveaux actes de génocide. Le gouvernement du Myanmar doit également faire rapport à la Cour dans un délai de quatre mois sur les mesures qu'il a prises pour mettre en œuvre l'ordonnance.


Démarrer la discussion avec un premier commentaire

Please check your e-mail for a link to activate your account.